BULL - L'Europe, le Brésil et la Chine s'unissent pour faire du logiciel libre un moteur de croissance

le
0
Communiqué

BRUXELLES, Belgium, March 15 /PRNewswire/ -- Les grands acteurs européens, brésiliens et chinois des technologies de l'information et de la communication s'unissent pour lancer QualiPSo, une plate-forme > dédiée au développement des logiciels libres, leviers de croissance au service de la compétitivité de leurs industries.

QualiPSo a pour objectif d'aider les entreprises et les administrations à innover et à renforcer leur compétitivité, en leur donnant accès à des logiciels libres sûrs, économiques et souples pour développer des systèmes d'information fiables et innovants. Au service de cet objectif, QualiPSo entend concevoir et déployer des technologies, des processus et des modalités permettant de faciliter le développement et l'utilisation de composants open source, avec le même niveau de fiabilité que celui proposé par les logiciels propriétaires. QualiPSo compte ainsi soutenir le développement d'acteurs informatiques locaux, (PMEs, éditeurs et grands intégrateurs et fabricants en Europe, au Brésil et en Chine). QualiPSo souhaite aussi contribuer à établir la prédominance européenne dans plusieurs domaines des logiciels libres, comme celui du middleware distribué.

Les 21 membres fondateurs de QualiPSo, originaires d'Europe, de Chine et du Brésil, sont de grands acteurs de l'industrie informatique (Atos Origin, Bull, Engineering Ingegneria Informatica, European Dynamics, Siemens, Telefonica I+D, Thales), des PME (Centro Ricerche Matematica Pura e Applicata, Mandriva), des institutions gouvernementales (Département pour l'innovation et les technologies de la Présidence du Conseil italien, Gendarmerie Nationale française, Serpro), et des instituts de recherche (Fraunhofer FOKUS, INRIA, Centre de Calcul Haute Performance et réseaux de Poznan, Université de l'Etat de Sao Paulo, Centre universitaire et de technologie du sud de la Chine / Centre de recherche de Guangzhou dédié au Middleware, Université de Bozen, Université d'Insubria, Université Rey Juan Carlos). Le projet, financé par la Commission européenne, fait partie du 6ème programme cadre (FP6) et s'inscrit dans le cadre de l'initiative pour les technologies de l'Information (IST).

Le lancement de QualiPSo intervient à un moment où les grands industriels ont pris conscience de l'importance du logiciel libre dans le développement de systèmes d'information fiables et peu coûteux, mais qui attendent encore des garanties supplémentaires de qualité pour se lancer dans des déploiements à grande échelle. En apportant tous les arguments - juridiques, techniques et commerciaux - permettant de susciter la confiance, QualiPSo va accélérer le développement du logiciel libre, pour renforcer la compétitivité et la croissance dans l'administration en ligne, les média, les télécommunications, l'industrie, la distribution et la finance.

En Europe, l'industrie du logiciel et des services emploie plus d'un million de personnes et représente entre 5 et 6% du PIB du continent. Cette industrie connaît également une forte croissance au Brésil et en Chine. Les analystes industriels considèrent que le logiciel libre devrait concerner près 20% du rendement de l'industrie informatique au cours des cinq prochaines années. 70% des développements en matière de logiciels libres venant aujourd'hui d'Europe, avec un apport grandissant du continent américain et de la Chine, QualiPSo est à même de garantir que l'Europe, le Brésil et la Chine seront les premiers bénéficiaires des retombées du développement s'appuyant sur les logiciels libres, notamment en termes d'emplois hautement qualifiés.

Dans ce contexte, QualiPSo est la plus importante initiative Open Source financée par la Communauté européenne. Il s'agit de faire de l'Open Source un remarquable levier pour renforcer la compétitivité européenne et la dynamique de croissance dans les technologies de l'information. Ils jouent également un rôle important dans le déploiement du programme i2010 pour la croissance et l'emploi.

Selon Viviane Reding, Commissaire européen chargée de l'Information et des Media :

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant