Bulgarie : courte victoire du centre-droit

le
0
Le parti conservateur de Boïko Borissov, chassé du pouvoir il y a quatre mois, est donné gagnant des législatives, mais sans majorité.

Sofia

Polarisation, blocage, paralysie... Ces termes reviennent le plus dans la bouche des politologues pour caractériser la situation post-électorale en Bulgarie. Crédité de plus de 30 % des voix (31,38%, selon les résultats partiels annoncés par la commission électorale) le parti conservateur au pouvoir, le Gerb, est sorti vainqueur de ce scrutin en devançant de plusieurs points ses principaux rivaux, les socialistes (27,34%). Les deux autres formations politiques à obtenir leur ticket d'entrée au Parlement sont le parti de la minorité turque, le MDL, et les ultranationalistes d'Ataka.

L'incertitude demeure encore quant au mouvement «la Bulgarie pour les citoyens», donné juste en dessous de la barre fatidique des 4 %. Mais ce chiffre sera suivi de près, car ce parti de centre droit, fondé en 2011 par l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant