Bulgarie : Borissov tente un come-back dans les urnes

le
0
L'ancien premier ministre conservateur espère gagner les législatives anticipées dimanche. En février dernier, il avait été contraint de démissionner après des protestations dans tout le pays contre la pauvreté et la corruption des élites politiques.

Une heure de Boïko Borissov pur jus. C'est ce à quoi ont eu droit les télé­spectateurs de la principale chaîne de télévision privée du pays, à deux jours du scrutin anticipé du 12 mai. Une heure dont plus de la moitié a été consacrée aux remontrances de l'intéressé contre les journalistes qui ne lui posaient pas les «bonnes questions», mais s'obstinaient à l'interroger sur ces obscures affaires d'écoutes illégales révélées par l'opposition.

Sur le reste, celui que les médias bulgares se plaisent à appeler le «Général» est resté fidèle à lui-même. Oui, le pays va mal - comme toute l'Europe, d'ailleurs. Et ça n'ira pas forcément mieux. Mais, en temps de crise comme en temps de guerre, il faut des gens prêts à...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant