Bulgares et Israéliens réunis face au terrorisme

le
0
Moins de deux mois après l'attentat de Burgas, les deux pays tiennent un Conseil des ministres commun à Jérusalem.

Sofia

La date de ce second Conseil des ministres bulgaro-israélien, un 11 septembre, n'a pas été choisie au hasard. Cette fois, il ne sera pas question de tourisme et d'agriculture, comme il y a un an à Sofia, mais bien de l'attentat du 18 juillet dernier qui a causé la mort de sept personnes, dont cinq touristes israéliens, à Burgas, sur la côte de la mer Noire.

«Il s'agit de montrer notre unité face au terrorisme. Nous sommes plus forts que jamais», explique l'ambassadeur israélien à Sofia, Shaul Ramisa Raz, peu avant le départ pour Jérusalem de douze des seize ministres que compte le gouvernement de Boïko Borissov. Concrètement, cette rencontre sera sans aucun doute l'occasion de faire le point sur l'enquête après cet acte sans précédent sur le sol de ce petit pays balkanique même si pour Israël aucun doute n'est permis: quelques heures à peine après la déflagration sur l'aéroport de Burgas, Jérusalem accusait l'Iran et le Hezbollah.

Cette célérité i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant