Bugarach, le village de la fin des temps

le
0
Le petit bourg de l'Aude, sera-t-il épargné par le cataclysme qui, selon les Mayas, est censé dé truire notre planète le 21 décembre 2012. Certains y croient !

D'abord, on ne voit rien. La haute route qui conduit à Bugarach s'enfonce dans d'abruptes parois de roches grises et se perd dans les lacis d'une vallée encaissée. Puis, après quelques kilomètres, apparaît le pech (pic), une immense masse de pierre, haute de 1230 mètres, qui ne ressemble à aucune autre, comme posée en plein milieu du pays cathare par la main d'un géant. On songe à la fameuse montagne de Rencontres du troisième type, le film de science-fiction de Steven Spielberg. La beauté du lieu est saisissante. Dans les rues désertes du village, bâti au pied du pic, tout est fermé en attendant l'été. Le froid est sec et porte avec lui une lourde odeur de fumée. Quelque part au loin, on entend le moteur d'un tracteur. Partout où porte le regard, le pech domine.

Le décor est planté. Bienvenue à Bugarach (Aude), une petite commune de 200 habitants perdue dans la nature sauvage des Corbières et désormais au centre du monde. Personne ne sait vraiment comment l'hi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant