Bugaled-Breizh : enquête relancée

le
0
Objectif : tenter d'identifier le sous-marin qui pourrait avoir provoqué le naufrage du chalutier Bugaled-Breizh dans lequel cinq marins avaient péri en 2004.

L'affaire du Bugaled-Breizh relancée. Dans un arrêt du 7 décembre, la Cour de cassation a donné son feu vert à une enquête visant à identifier un sous-marin qui pourrait avoir provoqué le naufrage au large du cap Lizard du chalutier Bugaled-Breizh dans lequel cinq marins avaient péri le 15 janvier 2004.

Selon une information de Libération, cet arrêt de la Cour confirme une décision de la cour d'appel de Rennes qui avait ordonné le 2 juillet 2010 «la poursuite de l'information judiciaire dans le but d'identifier le sous-marin en cause dans le naufrage du Bugaled-Breizh». Deux nouveaux juges d'instruction avaient alors été nommés à Nantes et avaient relancé l'enquête.

La piste d'un sous-marin «fautif»

La responsabilité d'un sous-marin avait pourtant été longtemps écartée notamment par l'enquête administrative de 2006 qui avait privilégié l'hypothèse d'un ensablement. Il faudra attendre 2008 et le rapport de deux magistrats instructeurs de l'enquête p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant