Bug sur le chômage : SFR-Pôle emploi, le partage des responsabilités

le
0
DÉCRYPTAGE - Qui de SFR ou de Pôle emploi est responsable du fameux bug, qui s'est traduit par une sous-estimation des chiffres du chômage en août ?

Chaque mois, les demandeurs d'emplois doivent actualiser leur situation, sous peine d'être radiés de Pôle emploi. Un SMS de relance est envoyé aux personnes qui ont oublié d'effectuer cette démarche. Or, une partie des SMS envoyés par SFR les 11 et 12 septembre - pour clore les actualisations du mois d'août - ne sont pas parvenus à leurs destinataires. Ces derniers n'ont pas été comptabilisés dans les chiffres du chômage d'août.

SFR, prestataire de services de Pôle emploi, a reconnu sa responsabilité, dans un communiqué diffusé hier soir. «SFR, prestataire de services de Pôle emploi, a constaté un incident dans la réception par certains demandeurs d'emploi des SMS de relance qui leur sont adressés par Pôle emploi à partir d'une de ses plates-formes d'envoi. Cet incident a d'ores et déjà été résolu et une en...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant