Buffon et Cuadrado écoeurent l'OL

le
0
Buffon et Cuadrado écoeurent l'OL
Buffon et Cuadrado écoeurent l'OL

Dominés, les Lyonnais auront pourtant essayé de donner le maximum pour récolter au moins un point face au favori de leur groupe. Et ils auraient pu y arriver si Cuadrado n'était pas entré en jeu. Et si Buffon n'était plus gardien.

Olympique lyonnais 0-1 Juventus FC

But : Cuadrado (75e) pour la Juve

En 2007, à Gerland, Anthony Réveillère avait flanché devant le rythme endiablé des passements de jambes de Mancini. Neuf ans plus, nouveau stade, nouveau défenseur et nouveau dribbleur, mais résultat identique. Cette fois, la victime s'appelle Morel, le coupable Cuadrado. Alors qu'il ne reste que quinze minutes à jouer dans une rencontre on ne peut plus indécise, le Colombien, fraichement entré en jeu, débarque sur son côté droit. Ses mouvements de danseur aguerri sont trop vifs, trop malicieux, trop spontanés pour que Morel puisse suivre le rythme. D'autant que le Turinois mène la danse jusqu'au bout. Et de quelle manière. La suite de l'action n'est que pure merveille avec une frappe en pleine lucarne. Un geste de grande classe. Clairement. Et un geste à trois points. Surtout.

Lacazette vs Buffon : 0-1


Condamnés à l'exploit. Voilà à quoi en étaient réduits les Lyonnais au moment de pénétrer sur leur propre pelouse du Parc OL. Car face à l'ogre turinois, c'est peu dire que les chances lyonnaises étaient minces. Presque inexistantes. Une tendance qui ne tarde pas à se confirmer sur le terrain avec des Transalpins bien décidés à faire respecter la hiérarchie sportive. Acculés dans leur camp, les Gones savent à quoi s'en tenir, il faudra se contenter de tenir la baraque en défense. Une baraque qui ne respire d'ailleurs pas la solidité après seulement huit minutes de jeu et une reprise à bout portant de Bonucci mais heureusement pour l'OL, Khedira prive son partenaire d'un but qui aurait eu, déjà, un air de coup fatal.

La possession est clairement italienne mais les Lyonnais résistent bien à l'image d'Anthony Lopes qui claque une belle horizontale pour repousser une tentative de Gonzalo Higuain. Dans le jeu, Lyon peine à se créer des occasions mais Bonucci décide pourtant de filer un sacré coup de main en plaquant Diakhaby en pleine surface. Lacazette s'élance, choisit le côté droit. Buffon aussi. Dommage, l'attaquant lyonnais rate là une occasion inespérée de voir son équipe virer en tête. Au moins, l'OL peut se targuer de rentrer aux vestiaires avec une cage préservée.…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant