Buenos Aires en liesse après l'élection du pape François

le
0
REPORTAGE - Les fidèles de la capitale argentine se sont rués vers la cathédrale dès l'annonce du sacre de «leur» pape, ne prêtant qu'une oreille distraite aux polémiques liées au rôle du cardinal Bergoglio sous la dictature.

Buenos Aires

Sous une bruine de fin d'été, les klaxons ont retenti à Buenos Aires dès l'annonce du sacre du cardinal Bergoglio. «Quand j'ai appris la nouvelle à la radio, j'ai brutalement freiné, je ne pouvais pas y croire», conte un chauffeur de taxi qui nous mène vers la cathédrale de la capitale argentine. Ici, la foule afflue et une prière spontanée s'est organisée. Devant l'église, croyants et non-croyants partagent la même surprise. Un pape du pays, un pape latino-américain, c'est une première, et personne ne semblait vraiment s'attendre à cette nouvelle. Il faut dire que l'archevêque de Buenos Aires n'avait pas spécialement été mis en avant dans la presse locale ces derniers jours. Même les autorités religieuses loc...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant