Budget : manifestation «contre l'austérité» le 12 novembre à Paris

le
8
Budget : manifestation «contre l'austérité» le 12 novembre à Paris
Budget : manifestation «contre l'austérité» le 12 novembre à Paris

La pilule du projet de budget 2015 assorti de ses 21 milliards d'euros d'économie a toujours du mal à passer. Alors que les députés frondeurs du PS se sont abstenus lors du vote le 21 octobre, le collectif Alternative à l'austérité (3A) composé de partis politiques, de syndicats et d'associations appelle à manifester le 15 novembre à Paris pour «dire non au budget d'austérité du gouvernement Valls et réclamer qu'il soit rejeté».

«Il faut dire non à la loi de finances 2015 présentée par Manuel Valls qui, pour satisfaire les cadeaux faits au CAC 40, dans le cadre du pacte de responsabilité, coupe massivement dans les dépenses publiques», peut-on lire dans cet appel. Ce budget se traduirait par le recul des services publics et de ses missions, un étranglement financier des collectivités locales et de leur capacité d'investir selon 3A.

 

Le parti de gauche (PG), le PCF, le NPA, Nouvelle Donne, Ensemble, Gauche unitaire, plusieurs membres d'Europe Ecologie Les Verts, des responsables d'associations féministes, de lutte contre le chômage, des syndicalistes (dont la CGT, Solidaires, FO et FSU) ont notamment signé l'appel à manifester. Cet appel se fait dans la lignée de la manifestation contre l'austérité du 12 avril dernier qui avait réuni entre 25 000 et 100 000 personnes à Paris.

«Ceux qui gouvernent n'ont aucune idée de ce que l'austérité fait subir comme galère», a déclaré ce mardi lors d'une conférence de presse de présentation de la manifestation Willy Pelletier, de la fondation Copernic, qui dénonce «une nouvelle noblesse d'État qui foule du pied ce pour quoi elle a été élue». «A partir du moment où l'Assemblée nationale n'a pas été capable de bloquer la politique du gouvernement, c'est au peuple de le faire», a renchérit Éric Coquerel du Parti de gauche. «Il faut une mobilisation très forte pour faire en sorte de faire dérailler la locomotive de Manuel Valls.»

«La vraie fronde ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 27 oct 2014 à 18:37

    Il n'y a pas d'austérité tant que le gouvernement ne consent pas à réduire le train de vie de l'Etat. Il faut tailler dans le vif : commissions inutiles, sommes allouées aux élus, aux ministres, aux sénateurs, etc. Il faut cesser de parler de redistribution d'un argent qu'on n'a pas.

  • jfvl le lundi 27 oct 2014 à 18:11

    Qu'est que çà va être quand on connaitra l'austérité que l'on risque de nous imposer comme aux pays du sud si l'on continue notre laxisme budgétaire ?Qu'elle rigueur ? Aujourd'hui on se satisfait d'un ralentissement des augmentations des dépenses.

  • YTRAM le lundi 27 oct 2014 à 17:39

    L'équation est simple Il faut simplement leur dire la triste réalité : les caisses de l'état sont vides et toutes les fins de mois pour payer les salaires des fonctionnaires et des assistes de toute nature l'état n'a pas d'argent et doit tout emprunter et ça depuis des années et les prêteurs vont devenir rares et plus chers et vont se faire tirer l'oreille pour continuer à prêter

  • Cambio17 le lundi 27 oct 2014 à 17:33

    C'est bizarre mais se sont toujours les mêmes qui manifeste... Qu'est ce que çà va être quand on va leur baisser de 10 à 20% leurs salaires et retraites et que l'Etat va ponctionner 10% de tous nos avoirs...

  • fouche15 le lundi 27 oct 2014 à 17:32

    L'austérité de mesure avec le ratio dépenses publiques sur PIB, il ne cesse de croître. Où est l'austérité ? Toujours la novlangue pou tromper le monde.Au fait qui finance la dette publique et les déficits ?

  • fouche15 le lundi 27 oct 2014 à 17:29

    L'austérité de mesure pa

  • fouche15 le lundi 27 oct 2014 à 17:27

    Tous ces manifestants vivent de l'argent public et ne souhaitent pas se sérer la ceinture et enfin savoir ce qu'ils valent dans la vraie vie. La fête de ses 40 dernières années est bel et bien finie, maintenant il va falloir a

  • AKicker le lundi 27 oct 2014 à 17:01

    Heu, quelle austérité ?