Budget : les députés ont voté la réduction d'impôt pour les ménages modestes

le
4
Budget : les députés ont voté la réduction d'impôt pour les ménages modestes
Budget : les députés ont voté la réduction d'impôt pour les ménages modestes

Les députés ont entamé lundi soir l'examen du projet de budget rectificatif 2014 en adoptant sa mesure phare, une réduction d'impôt sur le revenu pour les ménages les plus modestes. 3,7 millions de foyers fiscaux vont bénéficier d'une réduction d'impôt dès septembre, dont 1,9 million en seront totalement exonérés. Cette mesure concerne les personnes dont le revenu va jusqu'à 1,1 fois le Smic. Une personne seule paiera 350 euros d'impôts de moins, un couple 700 euros.

Il s'agit pour le gouvernement de faire sortir du barème de l'impôt sur le revenu ceux qui y étaient entrés en 2012 et 2013 ou qui y seraient rentrés cette année en raison du blocage du barème sans que leurs revenus aient augmenté. Le 1,16 milliard d'euros que coûte la mesure sera financé par la lutte contre la fraude fiscale.

L'UMP a critiqué une réduction d'impôt qui ne touchera pas les classes moyennes. «C'est une mesure insuffisante, mal calibrée, injuste (...). Les classes moyennes vont avoir la gueule de bois en septembre», a prédit le président de la commission des Finances, l'UMP Gilles Carrez .

Les députés examinent jusque mercredi soir ce projet de budget rectificatif qui met en ?uvre des orientations du pacte de responsabilité contesté par une partie des députés socialistes, appelés à «la loyauté» dimanche par Manuel Valls. «C'est dans la cohérence et dans la continuité que se joue la solidité, et en fin de compte, la réussite de notre politique», a lancé le ministre des Finances Michel Sapin à l'adresse de sa majorité à l'ouverture des débats lundi.

En commission, les socialistes ont fait voter la suppression du gel des aides personnelles au logement prévue dans le projet de loi. Le gouvernement s'y est montré ouvert, à condition que le coût (130 millions d'euros en année pleine) soit compensé par de nouvelles économies. Les députés ont également décidé de reconduire pour un an l'exonération de taxe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7637963 le mardi 24 juin 2014 à 20:40

    Encore une mesure qui profite aux plus bas de l'échelle mais jamais aux classes moyennes qui au final se retrouveront avec moins de reste à vivre ... Une mesure injuste qui plus est ! Une mesure juste profiterait à tous de la même façon il suffisait de modifier les barèmes

  • michevey le mardi 24 juin 2014 à 09:23

    Tout à fait d'accord avec M1961G. La classe moyenne doit manifester son ras-le-bol en consommant moins et en reportant certains achats importants ne serait-ce que durant 6 mois. Il faut augmenter les taux des différentes TVA, baisser et revoir la répartition des tranches d'impôts. Il faut sanctionner cet incapable et son gouvernement d'amateurs.

  • M1961G le mardi 24 juin 2014 à 07:05

    la classe moyenne doit se rebeller en consommant moins . si la classe moyenne consomme moins pendant 1 an , il y'aura une décroissance et hollande rendra son tablier . consommer moins pour faire pression sur la gauche pour qu'elle baisse l'impôt sur la classe moyenne à un sens . avec hollande , il faut épargner et ressortir ses noisettes en 2017 .

  • M1961G le mardi 24 juin 2014 à 06:59

    hollande a décidé de faire payer l'impôt uniquement par la classe moyenne . les riches ne payent pas , les pauvres ne payent pas , alors il reste la classe moyenne . l'impôt le plus juste est la tva car elle taxe la consommation et celui qui dépense paye . il faut baisser l'impôt sur le revenu et augmenter la tva à 25% . de toute façon pour moi j'ai intégré l'impôt dans la consommation . quand je paye 2000 euros en plus d'impôt , je consomme 4000 euros ne moins , au final j'épargne autant .