Budget : le pacte de responsabilité déjà plombé par le dérapage du déficit

le
21
Budget : le pacte de responsabilité déjà plombé par le dérapage du déficit
Budget : le pacte de responsabilité déjà plombé par le dérapage du déficit

Une chose est certaine. Pour mettre en oeuvre le Pacte de responsabilité avec les entreprises, promis mardi par François Hollande lors de sa conférence de presse, l'Etat va devoir se serrer la ceinture et accentuer davantage la réduction des dépenses. Le président de la République s'est félicité de l'effort réalisé en 2013 sur la dépense publique de l'Etat, avec une baisse de 3,4 milliards d'euros par rapport à l'objectif voté dans la loi de Finances. En fin d'année, selon les Echos, les coupes se sont même accentuées, jusqu'à être inférieures d'environ 600 millions d'euros à ce qui avait été anticipé à l'automne dans le collectif budgétaire.

 

Mais pour financer le Pacte de responsabilité, et réduire le déficit public demandé par Bruxelles à 3,6% du PIB en 2014, on est encore très loin du compte. «?Nous devrons dégager au moins 50 milliards d'euros d'économies par rapport à l'évolution spontanée de la dépense publique sur les années 2015-2017?», a rappelé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dans une «?lettre de méthode?» sur la procédure budgétaire à ses ministres. En avril, les ministères receveront «une lettre de cadrage précisant, pour chacune des années 2015 à 2017, le volume d'économies?à réaliser». Pour entrer dans les clous, charge aux ministres de «proposer des réformes structurelles». 

2,7 Mds? de déficit en plus que prévu

D'autant que ces efforts risquent d'être sérieusement battus en brèche si les rentrées d'argent dans les caisses de l'Etat ne sont pas au rendez-vous. Or, selon le Monde, fin novembre 2013, le ministère de l'économie a enregistré des recettes fiscales moins bonnes que prévu avec 3,7 milliards d'euros de moindres rentrées par rapport aux prévisions: 1,8 milliard d'euros en moins pour l'impôt sur le revenu, moins 2,5 milliards d'euros pour l'impôt sur les sociétés. Seules les recettes de TVA sont légèrement en hausse de 600 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 18 jan 2014 à 09:39

    Bienvenue au kolkhoze! Il semblerait donc qu'un nouvel idiot utile fréquente ce forum. Il est déjà plébiscité par de nombreux habitués et ne devrait pas tarder à atteindre les sommets d'invitations pour les diners du mercredi soir. En attendant il pourra apprendre que la courbe de Laffer n'est plus une théorie mais vient d'être validée par la politique fiscale de notre gouvernement de nazes!

  • M4328752 le vendredi 17 jan 2014 à 23:33

    Stop Piere Moscovici voit + 1 % en 2014.......RIRES !!

  • M3366730 le vendredi 17 jan 2014 à 20:09

    C'est effarant c'est jamais de leur faute, ils ont augmentés : le déficit (+190 milliards d'euros), le chômage, le nombre de fonctionnaires et d'emplois d'avenir etc, les impôts, taxes, prélèvements, la dépense de fonctionnement de l'état (en piquant dans les poches des contribuables), etc.... et il n'y arrivent pas ! Je souhaites donc à tous les bobos et goochos : plus de taxes, d'impôts, de prélèvements..... Comme le disait si bien un paysan, il faut savoir manger sa mer-de.

  • M9095115 le vendredi 17 jan 2014 à 19:49

    Et pourtant il y a eu un soit disant retour de 1 milliards des fraudeurs depuis l'étranger.Ce qui n'a pas été compté c'est la destruction d'entreprises,les délocalisations d'entreprises et la fuite des gens aisés qui s'installent ailleurs ou on ne les punit pas.Example imposition en hausse pour les sociétés de 33 à 37% ety au royaume ini en baisse de 23 à 20%.Bizarre mais ça repart fort chez les english

  • M3435004 le vendredi 17 jan 2014 à 18:05

    ayerbe va bientôt rejoindre psdi, jean648 et gjolynumberone dans les brouillards du normal-socialisme !

  • gnapi le vendredi 17 jan 2014 à 13:09

    l'ennui c'est qu'effectivement les enfumages sémantiques sont des recettes à la fois éculées et qui ont plus que démontrées leur inefficacité.Mais bon, 0,6% de PIB dans la vue ... pas grave. On va enfumer Bruxelle une fois de plus.

  • M4888303 le vendredi 17 jan 2014 à 12:47

    Tout le monde esr allergique à l'impot et quand celui ci devient insupportable ,tout le monde cherche la manière efficace de le réduire.Ne cherchez pas de fraudes fiscales partout, ce sont simplement des millions de micro décisions individuelles qui vont toutes dans le mème sens...L e résultat est là et cela ira en s'amplifiant seuls nos gouvernants ne l'ont ni compris ni du coup anticipé!

  • juillia3 le vendredi 17 jan 2014 à 12:40

    y en a de moins en moins d entreprise etde donc de plus en plus de chomeurs ca va de soit!!!pas la peine d etre ministre pour comprendre cela !!!

  • mucius le vendredi 17 jan 2014 à 12:38

    ayerbe est un militant socialiste

  • M4888303 le vendredi 17 jan 2014 à 12:19

    Trop d'impots tue l'impot! Le salarié abandonne les heures sup, l'employeur qui a été tondu se met au ralenti et fait le gros dos,le toubib prolonge ses vacances ou ne travaille plus le mercredi s'il a des enfants en bas age,le retraité limite ses dépenses...etc d'ou moins de bénéfices,moins de salaire imposable...et par conséquent moins d'impots sur le revenu ,sur les bénéfices ,moins de tva et moins de cotisations sociales et prévisions de recettes fiscales en berne!!!!