Budget : la souveraineté est déjà écornée depuis longtemps

le
0
DÉCRYPTAGE - Le droit de regard qui vient d'être accordé à Bruxelles vient parachever un vaste déplacement de compétences : il y a déjà plusieurs années que les États membres se concertent pour construire leurs budgets nationaux. » Les budgets nationaux placés sous la tutelle de Bruxelles

L'Assemblée nationale ou le Sénat doivent-ils s'offusquer de voir le commissaire européen Olli Rehn venir leur dicter une conduite sur le vote de la loi de finances, l'un de leurs derniers pouvoirs souverains, puisque la monnaie échappe à leur contrôle? Sans doute pas.

Pourquoi? Parce qu'il est trop tard. La révolution politique a déjà eu lieu. Plutôt qu'un transfert de souveraineté vers Bruxelles, c'est un formidable déplacement de compétences qui s'achève: les budgets sont désormais établis entre pays européens, quelle qu'en soit l'enceinte, sommet de l'UE comme cette semaine, Eurogroupe ou encore Conseil des ministres des Finances. C'est-à-dire bien avant d'att...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant