Budget : la presse et l'audiovisuel préservés

le
0
L'audiovisuel public dispose d'une enveloppe de 3,88 milliards d'euros (+1,4 %) tandis que du coté des aides à la presse, le gouvernement attribuera 542,7 millions.

La rue de Valois peut se prévaloir d'un budget total en hausse de 0,9 %. Pour la partie communication, l'audiovisuel public dispose d'une enveloppe de 3,88 milliards d'euros, en hausse de 1,4 %. Ces sommes sont conformes aux engagement de l'État qui a signé des contrats d'objectifs et de moyens avec France Télévisions (budget 2012 en hausse de 3,6 % à 2,598 milliards d'euros) avec Radio France (+3,8 %, à 629 millions) ou avec Arte (+7,3 %, à 270 millions d'euros.

Du côté des aides à la presse, le gouvernement attribuera 542,7 millions d'euros (dont 390 millions pour le ministère de la Culture et de la Communication et 152,4 millions pour Bercy) terminant ainsi l'effort exceptionnel de trois ans décidé à la suite des États généraux de la presse. Ces aides sont destinées à accompagner les mutations du secteur. En contrepartie, les médias se sont engagés à se réformer. D'ailleurs, en 2012, la réforme aux aides publiques directes à la presse entrera en vigueu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant