Budget : la France promet à Bruxelles une nouvelle réduction de son déficit

le
7
Budget : la France promet à Bruxelles une nouvelle réduction de son déficit
Budget : la France promet à Bruxelles une nouvelle réduction de son déficit

Critiquée par Bruxelles, la France va faire un effort supplémentaire pour réduire son déficit public de 3,6 milliards d'euros de plus que prévu. Le ministre des Finances Michel Sapin en a fait l'annonce, ce lundi, expliquant que des «précisions» et des «mesures nouvelles» ont été ajoutées au projet de budget 2015.

Des modifications qui seraient dues, selon le ministre, à certaines «bonnes nouvelles», notamment la baisse des taux d'intérêts qui allège le coût de la dette hexagonale et de nouvelles mesures concernant pour partie la lutte contre la fraude et l'optimisation fiscale.

Le tout pour un effet total de «3,6 à 3,7 milliards» d'euros sur le déficit de l'Etat, de la protection sociale et des collectivités territoriales, sous l'effet de recettes supplémentaires ou de dépenses réduites, a indiqué le ministre. Quant au déficit structurel (hors effets de la conjoncture sur le budget), il devrait ainsi diminuer de plus de 0,5 point de produit intérieur brut (PIB) entre 2014 et 2015, a précisé Michel Sapin.

Le courrier adressé par Michel Sapin à la Commission européenne

«Je pense que la France présente là les précisions et les éléments qui nous permettent de rester dans les clous», a-t-il déclaré. «S'appliquant à la France, la principale règle budgétaire est pour l'année prochaine d'atteindre au moins ou même de dépasser 0,5 point de PIB de baisse de notre déficit structurel», a insisté M. Sapin.

Une réponse à la «lettre» de Bruxelles

Le ministre français a envoyé lundi une lettre au vice-président de la Commission européenne Jyrki Katainen. Il y affirme que la France maintiendra les «deux piliers» de sa politique économique: le pacte de responsabilité et de solidarité, qui prévoit notamment des baisses de cotisations et d'impôts pour les entreprises, et l'effort d'économies de 21 milliards d'euros sur l'année 2015.

La «démarche» de la France est«en ligne avec nos ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le lundi 27 oct 2014 à 21:37

    J'avais cru entendre des sons différents du pingouin dont ses troupes n'ont que faire de ses balive.rnes et autres rodo.montades... Edifiant !

  • mlaure13 le lundi 27 oct 2014 à 19:14

    Bien sur, on peut tjrs s’en remettre à Dieu, ou à l’intelligence humaine ? Ha…cette fameuse intelligence humaine…Quand on voit les désastres dont elle est responsable depuis 150 ans environ, on doit vraiment se poser la bonne question…C’est une intelligence dévastatrice et point barre. C’est la Terre qui va être contente et va pouvoir continuer tranquillement son évolution sans nous :-))

  • mlaure13 le lundi 27 oct 2014 à 19:14

    Comment cela va-t’il se terminer? Question tellement chère que personne ne veut ou ne PEUT y répondre. On peut penser que l’ensemble de nos civilisations va s’écrouler… Quand à l’humanité, bon courage…S’éteindra t’elle, ou un grand retour en arrière, genre moyen-âge sombre, auquel, à mon humble avis, elle ne survivra pas, les catastrophes climatiques arrivant à très gds pas…

  • mlaure13 le lundi 27 oct 2014 à 19:13

    …/ qui, tels des morbacs, sucent le sang des productifs, qui EUX, s’affaiblissent de plus en plus… Alors que faire ?...Sans vouloir décourager, il n’y a pas de remède miracle et le point de non retour est avéré…c’est foutu, et eux même le savent très bien…Alors, ns allons aller de replâtrages en Scylla, et ça, Hollande c’est très bien faire. Mais jusqu’à quand ?... là est la grande question…

  • M8252219 le lundi 27 oct 2014 à 19:13

    Paroles paroles toujours des paroles ET DES IMPOTS.

  • mlaure13 le lundi 27 oct 2014 à 19:13

    Depuis plus de 40 ans, les gvts et sbires successifs ont phagocyté la démocratie et anesthésié les français, en achetant la « paix sociale »par une embauche pléthorique de foncs, et saupoudrage à D et à G…Le tout responsable des 2/3 de la dette (cour des comptes (PS))…Ce cancer s’est installé et généralisé à tout le Pays (au monde entier aussi), voir nos régions, Pdts, vices Pdts et cohortes de foncs à n’en plus finir,

  • charleco le lundi 27 oct 2014 à 18:19

    Encore des hausses d'impôt, de nouvelles taxe à venir... Ils vont mettre la France sur la paille.