Budget de la Défense : les chefs d'états-majors menacent de démissionner

le
14
Budget de la Défense : les chefs d'états-majors menacent de démissionner
Budget de la Défense : les chefs d'états-majors menacent de démissionner

L'armée française s'inquiète et gronde. Alors que le gouvernement s'apprête à demander de nouvelles coupes budgétaires à la Défense, les quatre chefs d'états-majors montent au créneau. Selon «le Canard enchaîné», les chefs d'état-major des trois armées (Terre, Air, Marine) envisageraient de démissionner en bloc si le budget devait être encore rogné.

Expert de la défense, Jean-Dominique Merchet affirme sur son blog, publié jeudi soir par le quotidien «L'Opinion», que le chef d'état-major des armées lui-même, le général Pierre de Villiers, pourrait se joindre à Denis Mercier (air), à Bertrand Ract-Madoux (terre) et à l'amiral Bernard Rogel (mer). Une vingtaine d'autres officiers généraux, dont de nombreux quatre étoiles, seraient tout aussi déterminés. Tous refusent d'assumer devant leurs troupes de nouvelles restrictions financières.

Face à ces menaces de démissions, l'Elysée indique ce vendredi matin que François Hollande «rendra ses arbitrages dans les prochaines semaines» concernant le budget de la Défense. 

Des conséquences «très lourdes»

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a écrit une lettre à ce sujet au Premier ministre Manuel Valls, révèle «le Figaro» ce vendredi. Il évoque les conséquences «très lourdes» de nouvelles coupes, évaluées à 355 millions d'euros pour la seule année 2014. Dans ce courrier envoyé le 9 mai, également adressé au ministre des Finances, Michel Sapin, Jean-Yves Le Drian rappelle le «niveau de nos engagements militaire extérieurs» et souligne l'«exercice extrêmement tendu» que constitue la loi de programmation militaire pour les cinq prochaines années (LPM, 2014-2019). 

Il met en avant des conséquences sociales au sein même, mais aussi à l'extérieur de l'armée, ainsi que les risques pour la sécurité nationale. Avec la suppression programmée de 34 500 postes d'ici 2019, les «efforts seront difficiles à réaliser, dans un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M363422 le vendredi 23 mai 2014 à 18:26

    .... cotiser 25 ans. Selon les échelons et l'avancée de leur carrière, ils touchent alors entre 1200 et 1600 euros de retraite. Un colonel peut toucher jusqu'à 3000 euros. Etant donné ces montants relativement élevés, ils ne peuvent pas cumuler cette pension avec un autre salaire.

  • M363422 le vendredi 23 mai 2014 à 18:24

    Oct 2007 "Le coût des retraites des militaires est donc beaucoup plus élevé pour un nombre de retraités moitié moins important; avoisine les 8,2 milliards d'euros pour seulement 513 000 pensionnés. De plus " un sous-officier peut partir à la retraite au bout de 15 ans. Certes, le montant n'est pas très élevé, à peine plus de 600 euros, voire 900 euros en comptant des bonifications, mais un sous-officier à la retraite peut cumuler sa pension avec un nouvel emploi."; "les gradés doivent...

  • M363422 le vendredi 23 mai 2014 à 18:14

    Stupidité classique "le front populaire..."...Bien sûr, l'incompétence des généraux elle n'est pas en cause....

  • jfvl le vendredi 23 mai 2014 à 14:47

    Il y a en France assez de nuisibles dans la fonction publique et parmi les édiles pour faire des économies sans toucher à notre défense.

  • mfouche2 le vendredi 23 mai 2014 à 13:44

    le front populaire avait pareillement sacrifie l armee sur l autel du pacifisme Leon Blumien . selon eux la guerre de 1914 18 avait ete la der des der, il ne devait plus JAMAIS y avoir de guerre. En 1940 l armee allemande a aneanti l armee francaise en 3 semaines. Aujourd hui nos neus neus de dirigeants ont les mêmes croyances stupides il n y aura plus jamais de guerre même pas civile .

  • reymond. le vendredi 23 mai 2014 à 12:11

    Réveil des généraux! enfin, prenez vos responsabilités et engagez vous à défendre la France de l'intérieur, elle est aux abois, et prenez le pouvoir quelques temps....le peuple n'y sera pas hostile.

  • M8721653 le vendredi 23 mai 2014 à 11:08

    Il faut faire peur au Gros Mou: Si l'armée prenait le pouvoir? et virait ce profiteur et incapable (Se voit dans d'autres pays)

  • dhote le vendredi 23 mai 2014 à 10:53

    Ils ont raison ces généraux, il faut qu'ils passent aux actes.

  • frk987 le vendredi 23 mai 2014 à 10:41

    La défense est une affaire européenne pas une affaire de pays, la France et le Royaume Uni assument la quasi totalité des frais, c'est absolument scandaleux. Facile d'avoir un budget en équilibre sans la défense, comme l'Autriche ou la Suède !!!!

  • M4888303 le vendredi 23 mai 2014 à 10:23

    SI VIS PACEM PARA BELLUM;SI TU VEUX LA PAIX PREPARE LA GUERRE, cet adage romain est essentiel pour notre sécurité car on n'attaque pas un pays dont l'armée est puissante! Le budget militaire ne doit pas etre rogné de toutes parts sinon on se retouvera comme en 1940 avec du matériel hors service après les "économies" décidées après 1936.Quand on voit que POUTINE réarme autant etre sur ses gardes!