Budget américain : l'aboutissement de plusieurs années d'impasse

le
0
Depuis son arrivée à la Maison-Blanche en janvier 2009, Barack Obama ne trouve aucun terrain d'entente avec les républicains sur les questions budgétaires.

La situation entre les deux grands partis de la politique américaine s'est aggravée lorsque ces conservateurs sont devenus majoritaires à la Chambre des représentants en janvier 2011. Les nouveaux élus républicains, bien plus idéologiquement marqués que leurs prédécesseurs, ont promis de «sauver l'Amérique du déclin» et d'interrompre l'inexorable augmentation des dépenses publiques aux États-Unis. Ils méprisent les compromis que des leaders républicains plus expérimentés pourraient négocier avec la Maison-Blanche. Asphyxier l'État fédéral en le privant de budget ne leur paraît ni absurde ni même dangereux.

En outre, à leurs yeux, la réforme de la santé votée en 2010 représente «la loi la plus dangereuse jamais votée par le Congrès». Ils voient dans l'obligation nouvelle faite à tous les Américains de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant