Budget 2017 : l'incohérence de Bercy

le
6
Bercy atténue la baisse de la dotation allouée aux collectivités locales, mais leur demande davantage d'économies pour boucler le budget 2017.
Bercy atténue la baisse de la dotation allouée aux collectivités locales, mais leur demande davantage d'économies pour boucler le budget 2017.

La France tiendra ses engagements budgétaires européens. Michel Sapin l'a réaffirmé mardi : l'objectif du gouvernement est de ramener le déficit public à 2,7 % du PIB dès l'année prochaine, après 3,3 % cette année. Lors d'une conférence de presse aux allures de tribune contre les candidats à la primaire des Républicains, le ministre de l'Économie et des Finances a promis de compenser toutes les dépenses de dernière minute, non budgétées jusqu'à présent. Au prix de quelques hypothèses très optimistes.

Pour compenser, entre autres, le coût des nouvelles mesures annoncées pour la sécurité et l'augmentation du tarif des médecins, Bercy a, par exemple, inscrit 1 milliard d'euros de réduction supplémentaire des dépenses « de fonctionnement » des collectivités locales. Un chiffre très étonnant, alors même que le gouvernement a confirmé qu'il allait réduire la baisse de la dotation allouée aux collectivités locales de 1,2 milliard d'euros (sur 3,6 milliards) afin de leur redonner de l'oxygène.

Désormais, pour Bercy, quand on augmente les dotations aux collectivités locales, elles font des économies !

Jusqu'à présent, la diminution de cette enveloppe était le principal outil pour contraindre les collectivités à se serrer la ceinture. « Jusqu'à hier, Bercy a toujours considéré qu'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 3 mois

    Le pire c'est que le Front national s'apprette à prendre le relais.....pas grave les présidentielles on sera à prendre de tres nombreux postes aux legislatives.... C'est pour cela qu'ils recuperent pour l'heure des jeunes avec de l'ambition et de l' intelligence qui feront des l'arrivée au pouvoir la meme chose. Leur discours s'amadoue pour rentrer dans le systeme. Et ils vont reussir

  • mlaure13 il y a 3 mois

    ...d'où la prise du pouvoir par Tonton 1er, en noyautant le PS, dont il se fichait éperdument...:-)

  • ericlyon il y a 3 mois

    Ne faites pas d'amalgame politique / socialistes. Il faut des politiques, c'est la base de la démocratie, mais il ne faut pas de socialistes qui auraient dû disparaître avec la chute du mur de Berlin, le PS d'aujourd'hui est un melting-pot d'ambitieux avec tous des idées très variées et qui se sont engagés dans ce parti pour réussir en politique parce que c'était celui qui était en forte croissance au début des années 80.

  • mlaure13 il y a 3 mois

    Ils savent mieux que quiconque ce qu’il y a lieu de faire, mais ils n’en ont cure…leur principal souci, conserver et augmenter leurs prébendes seigneuriales et ce depuis + de 40 ans, D et G confondues…C’est malheureux à dire mais il n’y a qu’une révolution qui pourra recadrer tout le système…cela ne se fera pas sans effusions, mais purgera le fiel de ce système mafieux…que les Dieux nous entendent…Hal Elujah

  • mary2776 il y a 3 mois

    2017 exit tous ces politicards

  • M8252219 il y a 3 mois

    Suppression de moitié du nombre des parlementaires,réduction de moitié du nombre des élus régionaux, suppression du sénat, L'EXEMPLE DOIT VENIR D'EN HAUT ! égalité des citoyens : suppression des régimes et statuts spéciaux, diminution de 1 million du nombre des fonctionnaires administratifs, 3 jours de carence en arrêt maladie pour tous ; retraite à 65 ans avec le même calcul pour tous . Faire la TVA sociale tous en bénéficient tous doivent participer à son financement.