Budget 2017 : l'Assemblée vote la partie recettes et la baisse de l'impôt sur le revenu

le
1
Budget 2017 : l'Assemblée vote la partie recettes et la baisse de l'impôt sur le revenu
Budget 2017 : l'Assemblée vote la partie recettes et la baisse de l'impôt sur le revenu

L'Assemblée a adopté mardi en première lecture, à une majorité un peu plus large que l'an dernier, la partie recettes du projet de budget 2017, qui prévoit notamment une baisse de l'impôt sur les revenus à destination des classes moyennes d'un milliard d'euros.

 

Sur ce texte soutenu par la plupart des socialistes, des radicaux de gauche et une partie des écologistes, 285 députés ont voté pour, 242 contre et 24 se sont abstenus. Cet ultime projet de loi de finances du quinquennat de François Hollande prévoit aussi de ramener le déficit public dans les clous européens à 2,7% du PIB, contre 3,3% cette année.

 

L'an dernier, l'Assemblée nationale avait adopté par 277 voix à 247, le volet recettes du budget 2016, prévoyant plus de deux milliards d'euros de baisse d'impôts, avec la poursuite d'économies massives de 6 milliards d'euros. Par rapport au même vote en 2015, le nombre de socialistes «frondeurs» a encore diminué, de 18 à 16, dont leur chef de file Christian Paul et les anciens ministres Aurélie Filipetti ou Benoît Hamon. Il y a deux ans, ils étaient 39 dans ce cas.

 

«Hollande bashing» à l'Assemblée

 

Pour Les Républicains, dont 193 des 199 députés ont rejeté le volet recettes du projet de loi de finances, Marie-Christine Dalloz a tenu à dénoncer un texte «démagogique et électoraliste d'un gouvernement sans majorité».

 

Sur la même ligne, les centristes (25 sur 27 ont voté contre) ont dressé par la voix de Philippe Vigier un bilan sans appel du quinquennat, énumérant «promesses et reniements». «Il y a une seule promesse que François Hollande a tenue : augmenter les impôts», selon ce soutien d'Alain Juppé pour la primaire de la droite.

 

Si 12 des 15 élus du groupe Front de Gauche ont voté contre un texte illustrant la persistance de «politiques européennes comptables», Gaby Charroux a salué «deux belles victoires» obtenues par une partie de la gauche sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav il y a 12 mois

    https://fr.sputniknews.com/france/201610251028372803-hollande-cadeaux-fonctionnaires-depenses/