Budget 2015 : l'UMP redoute une «saignée» des classes moyennes

le
5
Budget 2015 : l'UMP redoute une «saignée» des classes moyennes
Budget 2015 : l'UMP redoute une «saignée» des classes moyennes

Le gouvernement a présenté ce mercredi son projet de budget de l'Etat pour 2015. Certaines mesures, comme la hausse de la taxe sur le diesel, soulèvent déjà de sévères critiques. 

«Un budget qui n'est pas sincère», juge Fillon (UMP).  «C'est un budget qui n'est pas sincère, qui tourne le dos à tous les engagements de la France en matière de réduction des déficits, et malheureusement, c'est un budget qui va provoquer ce que le ministre du Travail redoute, c'est-à-dire un effet récessif», a dénoncé François Fillon, lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation de ses idées pour les finances publiques et la croissance. «La plupart des économies qui sont proposées sont virtuelles», a asséné le député UMP de Paris, citant par exemple le «budget de l'emploi (qui) va baisser», ou encore «une dépense militaire réduite de 500 millions d'euros compensée par des recettes exceptionnelles qui n'existent pas».

Wauquiez (UMP) redoute une «nouvelle saignée» des classes moyennes. «Ce qui me gêne dans ce budget, c'est que je crains que ce ne soit une nouvelle saignée pour les classes moyennes et que ce gouvernement soit très hypocrite quand il dit qu'il baisse les impôts : il reprend d'une main ce qu'il donne de l'autre» estime le député-maire du Puy-en-Velay (Haute-Loire) Laurent Wauquiez sur RTL. Alors que François Hollande a déclaré mardi qu'il n'y avait «pas de plan d'économie qui soit indolore», Laurent Wauquiez juge cette parole «violente et cynique». «Il y a des douleurs qui finissent par être mortelles et on est en train de tuer les classes moyennes en France» met en garde l'ancien ministre et soutien de Nicolas Sarkozy.

VIDEO. Wauquiez : «On est en train de tuer les classes moyennes»

C'est la «politique du pire» pour le FN. Florian Philippot, vice-président du FN, juge les grandes lignes de ce projet de budget pour 2015 «consternantes». «Michel Sapin poursuit la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1048407 le mercredi 8 oct 2014 à 11:51

    Ils peuvent critiquer,mais qu'ont ils fait aussi à la classe moyenne en étant au pouvoir?Et que vont ils nous préparer pour 2017 si ils reviennent?..Et je suis de droite en disant celà!!

  • M7361806 le mercredi 1 oct 2014 à 16:04

    les socialistes tondent le peuple qui travaille , DE GAULLE avait raison ,les français sont des veaux !

  • brinon1 le mercredi 1 oct 2014 à 15:08

    i tel est le cas, les "classes moyennes" éliront une femme à la présidence Française, qui cherche trouve, ce que les hommes politiques français n'ont pas encore compris même s'ils commencent à tendre l'oreille. Il est déjà presque trop tard pour leur sort.

  • M7403983 le mercredi 1 oct 2014 à 13:30

    La Duflot a due être contrariée dès sa naissance ....

  • M940878 le mercredi 1 oct 2014 à 13:26

    c'est évident ! , à terme les classes moyennes vont disparaître , nivellement par le bas oblige pour entretenir les fainéants et les assistés professionnels