Budget 2014 : imbroglio gouvernemental autour de la taxe diesel

le
97
Budget 2014 : imbroglio gouvernemental autour de la taxe diesel
Budget 2014 : imbroglio gouvernemental autour de la taxe diesel

Alors que l'exécutif a multiplié, depuis ce mercredi matin, les communications sur le Budget 2014, une annonce a fait hurler les écologistes, donné lieu à un rétropédalage et finalement provoqué un gros couac. Après avoir indiqué que la fiscalité resterait inchangée sur le diesel, le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, a affirmé, en fin d'après-midi, avoir été mal compris. En fait, la décision n'est pas encore prise, a-t-il fait savoir, même si de nouvelles déclarations laissent penser que l'heure est tout de même à l'abandon de la taxation du diesel. Afin de démêler cet imbroglio, voici le film de cette journée particulière.

12h50. Exit la taxe diesel ? «Il n'y a pas de disposition qui concerne de manière spécifique ce qu'on peut appeler la convergence fiscale du diesel et de l'essence», lance le ministre de l'Ecologie lors d'une conférence de presse. Tout le monde comprend que l'avantage fiscal du diesel sur l'essence restera inchangé en 2014.

14 heures. Canfin dit sa «surprise». Le ministre délégué au Développement se dit «très surpris» par l'annonce de son collègue. «Le diesel est un problème de santé publique. Si la porte est fermée sur sa fiscalité, qu'est-ce que le gouvernement propose comme solution pour qu'on arrête de subventionner un produit aussi meurtrier ?» insiste-t-il, rappelant la position des écologistes, qui réclament la fin progressive de l'avantage fiscal consenti sur le gazole. Il conduit, selon eux, à «sur-subventionner» cette forme d'énergie à hauteur de 7 milliards par an. Selon Pascal Canfin, les ministres écolos ont été tenus à l'écart : ni lui ni la ministre du Logement Cécile Duflot n'étaient au courant de cette disposition dont ils prennent connaissance en... lisant une dépêche, «malgré des réunions régulières» avec leurs collègues.

16 heures. La colère des écologistes. Ça gronde, dans les rangs d'EELV. «Le budget 2014, tel qu'il a été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jsrlak1 le jeudi 12 sept 2013 à 19:16

    La taxe diesel sert à camoufler la loi Duflot... Elle permet de faire voter tout le texte Duflot sachant que le diesel est retoqué et que les verts sont une composante d'un gouvernement en perte de légitimité démocratique

  • M4760237 le jeudi 12 sept 2013 à 17:29

    Hollande mis au pas par les écolos.

  • nebraska le jeudi 12 sept 2013 à 16:50

    Plus important !! http://votreargent.lexpress.fr/impots/impots-s-attaquer-a-la-manne-fiscale-de-la-residence-principale-n-est-plus-un-tabou_336977.html?#xtor=AL-3012

  • gglafont le jeudi 12 sept 2013 à 16:38

    M7732327 ca te trou rait le Q de penser baisse de taxes ?

  • M7732327 le jeudi 12 sept 2013 à 15:10

    Comme il a été déjà dit de nombreuses fois dans ce forum, si on veut rendre le diesel moins attrayant sur le long terme, il suffit d'aligner le prix de l'essence sur celui du diesel. Toute cette histoire de santé publique est une approche sophiste.

  • wbinet le jeudi 12 sept 2013 à 12:55

    Que dire !!!!!!

  • M9743811 le jeudi 12 sept 2013 à 12:15

    psdi, tu as oublié le C-L. Ha non, c'est vrai, c'est de ça que tu parlais... :-)

  • psdi le jeudi 12 sept 2013 à 11:54

    Euh, vous pensez que les "parties" fines vont être taxées de manière plus conséquente?. Moi, qui est déjà anticipé et acheté une voiture essence et pas diesel.

  • gglafont le jeudi 12 sept 2013 à 11:33

    Il faut baisser les taxes sur l'Essence, pas augmenter celles sur le Diesel. C'est pourtant simple sauf que ces fonctionnaires technocrates de M.... continuent de trouver des prétextes pour les cons et justifier l'aggravation de la ponction.

  • achemena le jeudi 12 sept 2013 à 01:12

    nebraska la subvention du diesel que tu roules ou pas en diesel ... tu la payes dans tes impots LOL .. id.iot va ... ca se voit que t as plus de cerveau mon pauvre t as les fils qui se touchent