BUDGET 2014 - Écologie : - 6,5 %

le
0

Il y a encore deux semaines, devant les journalistes, Philippe Martin disait de son budget qu'il était "bon". Il faut croire que le ministre se satisfait de peu, voire de moins. Le gouvernement vient de dévoiler le budget 2014, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le portefeuille de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie souffre : le recul est de 500 millions d'euros par rapport à 2013, soit une baisse de 6,5 %. Les crédits du ministère, hors programme d'investissement d'avenir, s'élèvent à 7,2 milliards d'euros contre 7,7 milliards en 2013 (à périmètre comparable). Delphine Batho avait donc vu juste, même si elle a payé son analyse au prix fort. L'ex-ministre a en effet été licenciée début juillet après avoir critiqué le montant de son budget alors en préparation.

Importante coupe dans les emplois

Au titre de "la participation à la stabilisation des emplois publics", ce ministère va perdre 522 emplois (équivalent temps plein). En 2013, 614 emplois avaient déjà été supprimés. En outre, les opérateurs de l'État (VNF, Météo-France, Ademe, ONCFS, Araf, etc.) dépendant de ce ministère verront leurs effectifs baisser globalement de 390 équivalents temps plein. Le budget de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) doit lui être "maintenu au niveau de 2013", tout comme les crédits affectés à la biodiversité. Parmi les pistes d'économie, le projet de loi de finances (PLF)...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant