Budget 2014 : 15 milliards d'économies en trompe l'?il

le
0
Il ne s'agit pas d'une vraie baisse des dépenses, mais d'un ralentissement de la hausse des dépenses.

Un effort inédit en matière de dépenses: c'est ainsi que le gouvernement présente sa feuille de route pour 2014. Paris prévoit désormais de réaliser 15 milliards d'économies dans les comptes publics, soit un milliard de plus que dans le programme de stabilité envoyé en avril à Bruxelles. Mais lorsqu'un gouvernement français - l'actuel ou ses prédécesseurs - parle d'économies, il ne s'agit pas d'une vraie baisse des dépenses, mais seulement... d'un ralentissement de la hausse des mêmes dépenses. Dès que les charges progressent moins rapidement que leur tendance «naturelle» - une tendance alimentée mécaniquement par le vieillissement de la population et les besoins sociaux, chiffrée à + 1,5 % par an -, les gouvernements parlent d'économies au sens budgétaire. «Imaginez une personne qui, après avoir grossi chaque année de deux kilos, croirait maigrir en n'en ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant