Bucarest : mort du Camerounais Patrick Ekeng après un malaise sur le terrain

le
0
Bucarest : mort du Camerounais Patrick Ekeng après un malaise sur le terrain
Bucarest : mort du Camerounais Patrick Ekeng après un malaise sur le terrain

Le milieu de terrain camerounais Patrick Ekeng est mort vendredi soir dans la capitale roumaine après un malaise lors d'un match du Championnat de Roumanie, a annoncé le club du Dinamo Bucarest.

«Des tentatives de réanimation ont été faites durant une heure et demie sans réussite», a déclaré le médecin de Dinamo Bucarest Liviu Paltinean aux journalistes. Ekeng est décédé à l'hôpital de Vittorul (Roumanie).

Agé de 26 ans, l'international camerounais était entré sur le terrain depuis seulement sept minutes lorsqu'il est tombé sur la pelouse, sans aucun contact préalable avec un autre joueur.

Patrick Ekeng avait disputé plusieurs saisons en France entre 2009 et 2013, notamment avec le club du Mans en Ligue 2. Il avait également joué à Rodez. 

Un ancien du Mans et de Rodez

«Je n'arrive pas à y croire. C'est un cauchemar. Pour moi, pour l'équipe et pour tous les supporteurs de Dinamo. C'est trop», a réagi Ionel Danciulescu, directeur général du club.

Des fans de l'équipe bucarestoise attendaient devant les urgences tard dans la nuit pour exprimer leur soutien.

Le Camerounais avait rejoint en janvier le Dinamo Bucarest, qui occupe lors de la dernière journée des play-offs la quatrième position dans le Championnat de Roumanie.

Le décès de Patrick Ekeng fait écho à celui de son compatriote Marc-Vivien Foé, survenu en 2003 après une crise cardiaque en plein match international entre le Cameroun et la Colombie, au stade Gerland de Lyon lors d'une rencontre de Coupe des confédérations.

Samuel Eto'o «complètement effondré et abattu»

«Les tristes images de ce drame m'en rappellent un autre: celui du 26 juin 2003 à Gerland», a écrit sur sa page Facebook la grande star des Lions Indomptables des quinze dernières années, Samuel Eto'o. «Comme un record battu de tristesse et de tragédie, Patrick Ekeng nous a quittés, frappé par la mort», a ajouté Eto'o, qui est «complètement effondré et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant