BT Group: Credit Suisse n'est plus à l'achat après le Brexit

le
0

(CercleFinance.com) - Après le succès inattendu du 'Brexit' lors du référendum britannique, vendredi, les analystes de Credit Suisse ont révoqué leur conseil acheteur de 'surperformance' sur l'action BT Group, remplacé par une position neutre. En cause : la dégradation des perspectives économiques du Royaume-Uni, ce dont devrait pâtir l'opérateur télécoms historique. L'objectif de cours est ramené de 510 à 400 pence (- 21,6%). Le titre est aussi retiré de la liste des valeurs préférées des analystes.

A la Bourse de Londres ce matin, l'action BT Group perd 1,8% à 377 pence dans un marché londonien où le FTSE 100, en baisse de 3,15% vendredi, perd encore 0,75%.

En effet, en conséquence du 'Brexit', Credit Suisse a ramené son estimation de la croissance du PIB britannique en 2016 de 1,8% à 1% quand en 2017, une récession est désormais attendue : - 1,7%, contre + 2,3% précédemment.

'Alors que plus de 85% de ses bénéfices proviennent du Royaume-Uni, selon nos estimations, et puisque nous sommes d'avis que les 'telcos' sont des valeurs relativement cycliques, nous avons abaissé nos prévisions pour le marché de la téléphonie fixe au Royaume-Uni, ainsi que nos estimations pour BT afin de tenir compte de la récession qui s'annonce', indique la note de recherche.

En effet, le nombre d'abonnements à la téléphonie fixe devrait diminuer de 1% d'ici la fin de l'exercice 2017/2018 dans le pays, prévoit désormais Credit Suisse, et non plus de 0,5%. De plus, l'orientation des abonnements à l'Internet haut début et notamment la fibre optique devraient jouir de perspectives moins favorables. Enfin, 'nous n'attendons plus de hausses tarifaires dans la téléphonie fixe chez BT, au-delà de celle prévue en juillet', ajoutent les spécialistes.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant