BSkyB, l'autre affaire Murdoch qui éclabousse Cameron

le
0
Son ministre de la Culture, Jeremy Hunt, sera entendu la semaine prochaine sur ses liens avec le groupe News Corp.

Jeremy Hunt est un homme traqué. Dès qu'il sort de sa maison de Londres, tôt le matin pour son jogging ou s'échapper seul sur son vélo, le ministre de la Culture britannique est assailli par une meute de photographes et de reporters. Les travaillistes réclament à cor et à cri depuis un mois sa démission. Jour après jour, les témoignages s'accumulent sur sa collusion avec le groupe Murdoch. Durant des mois, des textos et des e-mails compromettants ont été échangés entre son cabinet et des responsables du groupe de médias, qui préparait alors une OPA à 10 milliards d'euros sur le bouquet satellitaire BSkyB. Une nouvelle fois, vendredi, David Cameron a renouvelé son soutien à son ministre sur la sellette, dont il a plaidé «l'impartialité». Mais l'étau se resserre. Hunt est appelé à témoigner jeudi prochain devant la commission du juge Leveson sur les pratiques des médias, ainsi que quatre autres membres du gouvernement Cameron, et l'ancien premier ministre To

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant