Bruxelles-Zaventem-Les contrôles causent de gros retards, font rater des vols

le
0
 (Rpt) 
    BRUXELLES, 3 mai (Reuters) - Les nouveaux contrôles mis en 
place à l'aéroport Zaventem de Bruxelles, où un attentat suicide 
a fait 16 morts le 22 mars, provoquent des files d'attente 
énormes et font que certains passagers ratent leur vol. 
    Une partie du hall départs a rouvert lundi, ce qui a porté 
la capacité de l'aéroport autour de 80%, contre 20% lorsque les 
opérations avaient commencé à reprendre voici un mois. 
    Les passagers déplorent cependant que les contrôles de 
police à l'entrée du bâtiment provoquent des retards de 
plusieurs heures. Certains estiment qu'un nouveau risque est 
apparu pour la sécurité car un grand nombre de gens doivent 
attendre à l'extérieur. 
    "On ne pourrait pas trouver une meilleure cible", a déclaré 
un responsable belge de la sécurité, qui n'est pas partie 
prenante dans le dispositif de l'aéroport. 
    L'ex-Premier ministre belge Yves Leterme a raté un vol pour 
Budapest après avoir fait la queue pendant deux heures quarante. 
    "Dans les semaines à venir, je réfléchirai à deux fois avant 
de choisir l'aéroport de Bruxelles", a-t-il dit au quotidien 
belge Het Laatste Nieuws. "Je pense que Paris sera un meilleur 
choix". 
    Le syndicat de police VSOA a pointé un manque de personnel 
au sein des sociétés privées de sécurité qui effectuent les 
contrôles préliminaires à Zaventem. 
    Un responsable d'un autre syndicat de police, cité par 
l'agence de presse Belga, a déclaré qu'un accord avait été 
trouvé pour que soient contrôlés seulement certains passagers et 
bagages avant l'entrée dans la zone de check-in.  
 
 (Robert Jan-Bartunek; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant