Bruxelles veut réduire la pêche en eau profonde en 2015 et 2016

le
0

BRUXELLES, 3 octobre (Reuters) - La Commission européenne a proposé vendredi une baisse globale des quotas de pêche applicables pour les deux prochaines années dans l'Atlantique Nord-Est aux espèces d'eau profonde, particulièrement vulnérables à la surpêche. Les Etats membres discuteront de cette proposition en novembre. Si elle est acceptée, elle entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Dans le détail, la Commission propose d'augmenter les quantités pêchées pour quatre espèces, de les baisser pour neuf autres et de les laisser inchangées pour cinq. La Commission propose ainsi une réduction de 62% des prises de dorade rose. Dans le cadre de sa nouvelle politique de pêche décidée l'année dernière pour éviter la surpêche, l'Union européenne espère avoir reconstitué les stocks des espèces en danger d'ici 2020. Certains groupes de défense de l'environnement comme Greenpeace vont plus loin et appellent l'Union européenne à interdire totalement la pêche en eau profonde. La Commission doit également proposer de limiter les prises pour les poissons de la Baltique dans les semaines à venir. La Commission précise que ses quotas annuels sont fondés sur des recommandations scientifiques. Mais elle a néanmoins dit vendredi que les données disponibles pour la plupart des espèces d'eau profonde étaient insuffisantes pour permettre aux scientifiques de dresser un état des lieux précis. (Julia Fioretti; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant