Bruxelles soupçonne Google de «détournement de trafic»

le
0
Le géant américain est soupçonné d'orienter les recherches en priorité vers ses propres services.

Bruxelles hausse le ton sur la façon dont Google présente ses résultats de recherche. Dans un entretien publié aujourd'hui par le Financial Times, Joaquin Almunia, commissaire européen à la Concurrence, s'offusque des pratiques mises en place par le moteur de recherches, notamment en Europe, où il gère plus de 90% des recherches.

Google est soupçonné d'abus de position dominante de sa part dans la recherche en ligne, en faisant apparaître prioritairement ses propres services dans les résultats de recherches, au détriment de ses concurrents. «Nous poursuivons notre enquête mais ma conviction est qu'ils détournent du trafic, déclare Joaquin Almunia. Ils monétisent ce type de service, la position forte qu'ils ont sur le marché général de la recherche et je crains que ce soit non seulement une position dominante mais aussi un abus de cet...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant