Bruxelles souhaite un service minimum pour les aéroports

le
0
La Commission européenne réclame des explications aux responsables des aéroports européens sur leur gestion des intempéries. A Paris, de nouvelles annulations de vol sont prévues dès mercredi soir.

Des perturbations «inacceptables» selon Bruxelles. Le transport aérien européen est accusé d'impréparation et de manque de transparence vis-à-vis des passagers retenus dans les aéroports, après les intempéries survenues depuis le week end dernier. La Commission européenne a fait part de sa colère par la voix de son commissaire aux Transports, Siim Kallas, qui a évoqué la possible mise en place d'un «service minimum» dans les aéroports de l'Union européenne.

Avions cloués au sol par la neige ou le verglas, voyageurs condamnés à passer la nuit à l'aéroport, manque d'informations : ces scènes se sont multipliées depuis dimanche dans plusieurs aéroports européens. Parmi les plus touchés : l'aéroport d'Heathrow à Londres et celui de Francfort, mais aussi celui de Bruxelles ou encore de Roissy-Charles-De-Gaulle à Paris. Des perturbations qui surviennent en pleine période de grands départs pour les vacances de Noël.

«Je suis extrêmement préoccupé par le niv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant