Bruxelles se penche sur la sécurité des briquets

le
0
A la suite de la plainte qu'il a déposée en septembre dernier, Bic annonce ce mardi que la Commission européenne a demandé des explications aux Pays-Bas sur l'importation de ces briquets via le port de Rotterdam.

Les briquets de poche ne seraient pas tous soumis à la même enseigne en ce qui concerne les normes de sécurité. Des briquets non conformes aux normes européennes transiteraient via le port de Rotterdam. La commission européenne a ainsi décidé de prendre les choses en main. Bic, qui a porté plainte en septembre dernier, annonce aujourd'hui que Bruxelles a donné en janvier dix semaines aux Pays-Bas pour s'expliquer sur le sujet.

Une étude menée par l'ONG Prosafe pour le compte de la Commission évalue à 76% la part des briquets importés en Europe qui ne respectent pas les normes européennes en vigueur. Et les conséquences de ces déficits de sécurité sur ces objets sont à l'origine de nombreux accidents. La commission européenne recensait en 2007 pas moins de 40 décès par an et près de 1900 blésés. En outre, un sondage dévoilé par l'agence d'études et d'opinion Apco révèle que 85% des Européens s'inquiètent des produits dangereux qu'ils peuvent trouver su

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant