Bruxelles : Robert Ménard et Bruno Le Roux créent la polémique sur Twitter

le
0
Capture d'écran du compte Twitter de Robert Ménard.
Capture d'écran du compte Twitter de Robert Ménard.

Récupération politique ? C'est ce dont Robert Ménard et Bruno Le Roux sont accusés après leurs tweets polémiques publiés quelques minutes après l'annonce d'explosions à Bruxelles, à l'aéroport mais aussi dans le métro.

À peine une heure après les explosions meurtrières, le président du groupe des socialistes à l'Assemblée nationale a souhaité réagir sur Twitter pour critiquer la droite sénatoriale qui bloque la révision constitutionnelle instaurant la déchéance de nationalité pour tous les Français coupables de terrorisme. Un message qui a rapidement soulevé la polémique, au sein même de la classe politique et notamment de la droite attaquée.

Le président du groupe PS s'est aussi attiré cette réponse cinglante de la part du député européen Guillaume Balas, qui s'en est sévèrement pris à son collègue socialiste :

Le gouvernement critiqué

Le maire de Béziers, élu avec le soutien du Front national, a publié un message ironique sur le sujet, dans lequel il explique que les explosions n'étaient sûrement pas "l'?uvre de militants néo nazis..." Le tout accompagné du hashtag #TousUnisContreLaHaine, un mot-clé lancé par le gouvernement ce week-end et très critiqué par l'extrême droite depuis.

L'ancienne ministre LR Nadine Morano a elle-aussi jugé utile de critiquer la campagne de communication contre le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant