Bruxelles redonne une chance à l'usine sarde d'Alcoa

le
0

(Commodesk) L'usine Alcoa de production d'alumine et d'aluminium de Portovesme, en Sardaigne, pourra bénéficier du mécanisme actuel de tarification de l'électricité jusqu'à fin 2015, a décidé la Commission européenne.

En Sardaigne et en Sicile, les entreprises qui consomment de grandes quantités d'électricité peuvent bénéficier de rabais sur les prix en échange de « services d'interruptibilité », c'est-à-dire qu'elles acceptent que leur fourniture électrique soit coupée ou réduite sans avertissement pour rééquilibrer le réseau en cas de risque de coupure généralisée. Bruxelles a jugé que ce système n'était pas assimilable à une aide d'Etat.

Cette annonce laisse une chance au gouvernement de trouver un repreneur pour l'usine de Portovesme, qu'Alcoa veut fermer d'ici à la fin de l'année. Le gouvernement italien avait demandé à Bruxelles l'autorisation de continuer à garantir, de cette façon, un tarif d'environ 35 euros/MWh. L'un des acheteurs potentiels, Glencore, qui ne souhaitait pas payer plus de 25 euros/MWh, s'est déjà retiré de la course.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant