Bruxelles prend note de l'invalidité du référendum hongrois

le
0
    BRUXELLES, 3 octobre (Reuters) - La Commission européenne a 
indiqué lundi qu'elle prenait note de l'absence de validité du 
référendum contre les quotas de migrants organisé par la Hongrie 
et a précisé qu'il appartenait maintenant au gouvernement 
hongrois d'en gérer le résultat. 
    Dans leur immense majorité les électeurs qui se sont rendus 
aux urnes dimanche ont voté contre la proposition de la 
Commission européenne d'organiser une répartition des migrants 
entre les pays de l'UE. 
    La faiblesse de la participation qui n'a pas atteint le 
quorum de 50% rend cette consultation invalide, un résultat 
frustrant pour le Premier ministre Viktor Orban qui espérait une 
nette victoire pour contester les demandes de Bruxelles. 
    "Si le référendum avait été légalement valide, notre 
commentaire aurait été que nous en prenions note. Comme il a été 
légalement invalidé par la commission électorale hongroise, nous 
pouvons dire que nous en prenons également note", a commenté 
Margaritis Schinas, porte-parole de la CE. 
    "Nous pensons qu'il appartient au gouvernement hongrois de 
décider de la manière dont il entend gérer le résultat de ce 
référendum national", a-t-il ajouté. 
    Le dirigeant nationaliste Gabor Vona qui dirige le parti 
Jobbik a demandé la démission de Viktor Orban parce que ce 
dernier affaiblit, selon lui, la position de la Hongrie en 
Europe. 
    "Vous devez démissionner, comme David Cameron, car c'est la 
norme des politiques en Europe", a déclaré Vona. "Je sais que 
vous n'allez pas démissionner mais au moins vous pourriez 
présenter des excuses", a-t-il poursuivi. 
     
 
 (Jan Strupczewski; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant