Bruxelles plus pessimiste que Bercy pour la croissance en France

le
0
INFOGRAPHIE - Alors que la Commission européenne tablait initialement sur une croissance de 2% pour l'Hexagone en 2012, elle a abaissé sa prévision à 0,6%. Bercy vise pour sa part une hausse de 1% du PIB.

«La relance de l'économie européenne est interrompue.» Le verdict de la Commission européenne, qui présentait ce jeudi ses prévisions d'automne pour 2011-2013, est catégorique. Selon Bruxelles, tous les signaux de l'économie sont au rouge. «La chute brutale de la confiance freine l'investissement et la consommation, tandis que le ralentissement de la croissance mondiale limite les exportations et que l'assainissement budgétaire à opérer d'urgence pèse sur la demande intérieure». En conséquence, l'Institution prévoit une croissance faible pour l'Union européenne en 2012, d'environ 0,6%, contre 1,9% prévu au printemps dernier. En zone euro, le PIB devrait afficher une légère hausse de 0,5%.

«Les engagements seront tenus»

Le retour à une croissance, certes lente, est prévu pour 2013 (à 1,3% en zone euro et 1,5% dans l'UE). Sauf choc supplémentaire... Olli Rehn, le Commissaire européen aux Affaires économiques a en effet prévenu que l'Europe pourrait «connaü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant