Bruxelles ne croit pas au miracle espagnol

le
0
La Commission européenne revoit en baisse la prévision de croissance pour l'économie espagnole en 2014 et alerte sur un dérapage du déficit public dès en 2013. Le chômage ne reviendra pas sous les 25% avant 2015.

Bruxelles ne voit pas l'économie espagnole redécoller avant 2015. La Commission européenne ancicipe une récession un peu moins forte cette année, avec un recul du PIB de 1,3 % en 2013, contre 1,5 % prévu au printemps, grâce au commerce extérieur, mais abaisse sa prévision de croissance pour 2014, de 0,9 % - prévision actuelle du gouvernement - à 0,5 %.

Olli Rehn demande à l'Espagne d'accélerer ses réformes, notamment celle du marché du travail. C'est une mauvaise nouvelle pour le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy, qui ne cesse de mettre en avant la reprise espagnole, saluée par un regain de confiance des investisseurs étrangers. Bill Gates, le milliardaire américain, et Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan ont récemment vanté le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant