Bruxelles : les autorités interdisent le congrès antisémite avec Dieudonné

le
4
Bruxelles : les autorités interdisent le congrès antisémite avec Dieudonné
Bruxelles : les autorités interdisent le congrès antisémite avec Dieudonné

Le congrès européen dit de «la dissidence», qui devait se tenir ce dimanche à Bruxelles (Belgique), en présence de Dieudonné, a été interdit par les autorités belges. Cette mesure n'a pas empêché les organisateurs de maintenir leur invitation, appelant les participants à se rassembler. Devant le lieu de rendez-vous, un petit groupe s'est affairé aussitôt, exécutant fièrement des «quenelles», devenu signe de ralliement du mouvement.

Mais la police a finalement utilisé des canons à eau pour disperser une foule de 500 militants, mais n'a procédé à aucune interpellation. Il n'y a eu aucun blessé. «C'est fini. Que tout le monde se disperse dans le calme», a déclaré le député belge Laurent Louis (extrême droite). «On nous matraque, je ne veux pas qu'il y ait de blessés», a-t-il argué devant ses partisans. «On a gagné, on a montré notre pouvoir, on a montré que le violence est de leur côté, pas du nôtre», a-t-il encore déclaré.

En plus de l'humoriste français, d'autres personnalités associées à l'extrême droite devaient se rendre à cette réunion organisée par une librairie bruxelloise et le mouvement «Debout les Belges». L'essayiste controversé Alain Soral devait ainsi y prendre part.

L'interdiction a été prise par arrêté par Eric Tomas, le maire d'Anderlecht, commune bruxelloise où doivent se réunir les participants. L'édile a justifié sa décision en raison des risques en matière de sécurité. L'interdiction concerne tant l'organisation que les orateurs et les participants. Un périmètre a été défini autour de la salle où doit avoir lieu cet événement.

«Nos invités ont tous confirmé, venez !»

Les organisateurs, eux, avaient visiblement bien conscience du risque d'interdiction. Jusqu'au dernier moment, ils n'avaient en effet pas dévoilé le lieu exact de la réunion. Sur sa page Facebook, le député d'extrême droite Laurent Louis, coutumier des déclarations incendiaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 le dimanche 4 mai 2014 à 18:48

    https://www.youtube.com/watch?v=Jg3my09rjvg

  • wanda6 le dimanche 4 mai 2014 à 18:46

    M7097610 : En France il y a mieux c'est François ASSELINEAU – Président de l’UPR

  • wanda6 le dimanche 4 mai 2014 à 18:42

    Le député Laurent Louis a appelé à la fin du rassemblement devant une salle de la chaussée de Mons à Anderlecht où devait se tenir le "Congrès européen de la dissidence", à la suite de l'intervention de la police.

  • M7097610 le dimanche 4 mai 2014 à 18:03

    titre ridicule. Laurent Louis est un député doué qui manque en France !