Bruxelles légifère contre les spéculateurs

le
0
La Commission a présenté, mercredi, deux projets de directives visant les produits dérivés et les ventes à découvert.

À Bruxelles

Deux ans jour pour jour après la chute de Lehman Brothers, la Commission européenne a dévoilé mercredi ses propositions pour durcir la législation sur les produits dérivés et les ventes à découvert. «Les propositions d'aujourd'hui sont un pas supplémentaire vers une plus grande stabilité financière en Europe», a souligné le commissaire au Marché intérieur, Michel Barnier.

Sur les produits dérivés, le but est d'augmenter au maximum la transparence de ce marché estimé à plus de 600.000 milliards de dollars, où plus des trois quarts des transactions se font de gré à gré. «Nous voulons mettre de la lumière sur des gens qui n'en ont pas vraiment l'habitude», a martelé Michel Barnier. Les informations sur les transactions devront être notifiées à des référentiels centraux et accessibles aux autorités de surveillance. La Commission veut aussi accroître le nombre de produits standardisés, et les faire transiter par des chambres de compensati

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant