Bruxelles juge certaines exigences de Cameron "problématiques"

le
0

BRUXELLES, 10 novembre (Reuters) - La Commission européenne a jugé "hautement problématiques" certaines exigences exprimées mardi par le Premier ministre britannique David Cameron concernant la limitation des droits des travailleurs étrangers, en préalable à la renégociation des relations entre Londres et Bruxelles. "De prime abord, nous estimons qu'un certain nombre d'éléments sont faisables, comme trouver un moyen d'accroître le rôle des parlements nationaux, que d'autres sont difficiles, comme celui d'une union toujours plus étroite et celui des relations entre membres et non membres de la zone euro, et que certains sont hautement problématiques dans la mesure où ils ont trait aux libertés fondamentales sur le marché intérieur", a déclaré Margaritis Schinas, porte-parole de la Commission. "La discrimination directe entre citoyens européens entre clairement dans cette dernière catégorie", a-t-elle ajouté. (Alastair Macdonald; Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant