Bruxelles impose le retour de Diane 35

le
0
La Commission européenne demande à Paris de remettre sur le marché le traitement anti-acné Diane35, retiré de la vente en mai en raison de risques de thrombose. » Quels sont les signes de la thrombose veineuse ?

La nouvelle devrait réjouir les adeptes de la Diane 35 qui avaient été surprises en mai par la décision très soudaine des autorités sanitaires françaises d'interdire la commercialisation de ce médicament. Alors que Paris a fait retirer des pharmacies fin mai ce produit anti-acné souvent utilisé comme contraceptif, Bruxelles vient d'exiger l'annulation de cette mesure. La décision française reposait sur le risque accru de thrombose veineuse associé à Diane 35.

Malgré ce désaveu, la Commission européenne a partiellement tenu compte des inquiétudes françaises. Elle a décidé de restreindre les prescriptions de ce médicament, et d'imposer une meilleure information sur ses contre-indications, pour minimiser le risque «connu de thrombo-embolie» (for...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant