Bruxelles impose la traçabilité des jouets

le
0
Applicable depuis juillet, une directive renforce les normes de sécurité. Un casse-tête, à quelques mois de Noël.

La course contre la montre pour les jouets de Noël a commencé. Le millésime 2011 n'est pas aisé. Outre l'augmentation du prix des matières premières, fabricants et distributeurs doivent gérer une contrainte supplémentaire : la mise en application, depuis le 20 juillet, de la nouvelle directive européenne sur la sécurité des jouets. Cette dernière renforce sensiblement les exigences. Du coup, dans les laboratoires et les bureaux d'études, la liste des demandes de mises aux normes ne cesse de s'allonger... «Le timing n'est pas idéal par rapport aux fêtes de fin d'année», reconnaît Stéphane Azoulai, vice-président de Lansay.

La nouvelle directive, qui succède à un texte datant de 1988, durcit la réglementation, notamment en renforçant la traçabilité des produits. Chaque jouet doit dorénavant être accompagné de sa «carte d'identité». Ce qui permet d'identifier l'ensemble de la chaîne de production, de l'origine des matières premières du jouet jusqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant