Bruxelles : Hollande a choisi Moscovici pour un poste de commissaire européen

le
10
Bruxelles : Hollande a choisi Moscovici pour un poste de commissaire européen
Bruxelles : Hollande a choisi Moscovici pour un poste de commissaire européen

Pierre Moscovici et non Elisabeth Guigou. François Hollande a tranché : c'est son ancien ministre de l'Economie et des Finances qui sera le candidat de la France pour un poste de commissaire européen, la France ayant droit comme les autres pays de l'UE à un poste. Le président de la République l'a annoncé au nouveau président de la Commission européenne, le luxembourgeois Jean-Claude Juncker, selon plusieurs sources européennes.  

L'ancienne ministre de Lionel Jospin, Elisabeth Guigou, aujourd'hui présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, avait fait acte de candidature. Elle avait même assuré dans la presse avoir la préférence de François Hollande. Las. Pervenche Bérès, députée européenne et tête de liste du Ps en Ile-de-France, était aussi sur les rangs. 

L'Allemagne freine les discussions

La lettre officielle de candidature sera adressée pour le 31 juillet afin de permettre à Juncker de répartir les portefeuilles et de présenter son équipe aux dirigeants européens lors de leur sommet du 30 août. Le président français a confirmé qu'il voulait une vice-présidence et le poste des Affaires économiques.

Elisabeth Guigou, à la droite de Pierre Moscovici, le 6 mai 2012.

Le périmètre du portefeuille confié à Moscovici, qui fut ministre des Affaires européennes de Jospin, est toujours en discussion, en raison des réserves émises par le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble. Il est contre l'idée de confier à la France la responsabilité de faire respecter la rigueur budgétaire dans l'Union européenne.

«Ce ne serait pas un cadeau pour Pierre Moscovici, car il verrait en permanence sa crédibilité et son impartialité mises en doute», selon une source européenne.

Une seule femme pour le moment à la Commission

L'idée de créer un portefeuille spécialement consacré à la relance de la croissance par les investissements est en discussion avec M. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le mardi 29 juil 2014 à 18:06

    Pauvre France si nous n'avons rien de mieux à proposer !

  • janaliz le mardi 29 juil 2014 à 17:19

    Je voudrais savoir : est-ce un incomleur ou un branpétent...

  • bordo le mardi 29 juil 2014 à 13:50

    Il a une belle tête de vainqueur...

  • M9035148 le mardi 29 juil 2014 à 13:23

    Moscouvici va pouvoir continuer à être payé à rien faire et à écrire ses navets.....

  • M9035148 le mardi 29 juil 2014 à 13:15

    Le clown essaie de recaser sa brillante et efficace brêle reconnue dans toute l'europe...nous continuons à être la risée...

  • marigary le mardi 29 juil 2014 à 13:09

    Pourquoi ne pas lui demander de retourner travailler au poste qui était le sien avant de faire de la politique.A lui comme à d'autres cela ferait un bien immense afin qu'il puisse se rendre compte des vrais problème des français.......????????????Il y en a marre des politiciens professionnels trop grassement rémunérés..

  • M940878 le mardi 29 juil 2014 à 12:34

    il aurait pu proposer Cahusac aussi !

  • M940878 le mardi 29 juil 2014 à 12:33

    LE PIRE CHOIX ! mais c'est celui d'une brêle qui s'entoure de gens à son image

  • LeRaleur le mardi 29 juil 2014 à 12:04

    À Bx, ce sont tous des incompétents, ce n'est qu'un de plus.

  • jbellet le mardi 29 juil 2014 à 12:00

    on envoie un incompetent a bruxelle