Bruxelles encourage l'Allemagne à augmenter ses salaires

le
14
Bruxelles encourage l'Allemagne à augmenter ses salaires
Bruxelles encourage l'Allemagne à augmenter ses salaires

Angela Merkel sera-t-elle plus réceptive aux recommandations de l'Europe qu'à celles de François Hollande? Alors que, la semaine passée, la chancelière allemande avait moyennement apprécié les recommandations du président de la République française, Bruxelles estime ce samedi «indispensable» une hausse des salaires en Allemagne pour que le pays puisse aider ses voisins européens à la traîne.

«Il serait très important que l'Allemagne multiplie les investissements publics, stimule la demande et réduise ses excédents commerciaux excessifs, qui font du tort à ses voisins européens. Dans cet objectif, un changement de la politique salariale est indispensable, du point de vue de la commission», s'est risqué à expliquer le commissaire européen chargé de l'Emploi et des Affaires sociales, Laszlo Andor, dans une interview au quotidien allemand Die Welt.

Une hausse proportionnelle à la productivité?

Et le Hongrois d'insister : «La hausse des salaires est restée en retrait par rapport à l'évolution de la productivité» depuis plus de dix ans en Allemagne. Ainsi, «ce serait préférable si les salaires augmentaient parallèlement à la productivité».

L'Allemagne a appliqué une politique de bas salaires pendant des années, un facteur déterminant pour la compétitivité de ses entreprises. Ce qui vaut au pays d'être souvent cité en exemple de bonne santé économique par les partis libéraux. Mais dernièrement, le patron de la Bundesbank, Jens Weidmann, a estimé que les salaires avaient une marge de progression de 3% dans un pays qui est, par endroits, «quasiment en situation de plein emploi».

L'idée a fait son chemin chez certains Européens selon laquelle un coup de pouce aux salaires allemands profiterait à tous, en corrigeant le différentiel de compétitivité et en stimulant le pouvoir d'achat des foyers du plus grand marché de la zone. La rhétorique a quelques partisans en Allemagne également, notamment ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean.coq le lundi 18 aout 2014 à 09:38

    s.thual - bien vu

  • jean.coq le lundi 18 aout 2014 à 09:26

    gauvin45 - les "1 euro-jobs" en Allemagne ne sont pas des emplois, mais des occupations d'intérêt général, et ne sont pas nuisibles au paiement des indemnités sociales du type "Hartz 4".

  • jean.coq le lundi 18 aout 2014 à 09:22

    Le problème avec les salaires allemands, et qu'ils sont discutés entre patronat et syndicats, au minimum pour tous les emplois qualifiés.

  • sp500-in le lundi 18 aout 2014 à 08:35

    AVIS A TOUS : qui est pour baisser les dépenses publiques ?- on arrête le financement des crêches- on arrête les allocations familiales- on supprime le quotiden familial, chacun sera taxer et imposer individuellement- on supprime les remboursements médicaux de base et les consultations liéesqui veut être toucher par moins de dépense sociale ? Réfléchissez à toutes les aides directes et indirectes que chacun bénéficie, et répondez !

  • europe78 le lundi 18 aout 2014 à 08:35

    Cambio17, faites deja l'essai de vivre avec 9.53€, vous nous direz ensuite si vous etes pour une baisse !

  • Cambio17 le dimanche 17 aout 2014 à 16:46

    On ferait mieux de baisser nos dépenses sociales et le smic à 9,53...

  • noterb1 le dimanche 17 aout 2014 à 08:24

    les salaires allemands trop bas ? que dire alors des salaires de leurs voisins main d'œuvre à bon marché utilisés dans la production ? de toute façon cette économie allemande ne peut fonctionner qu'en maintenant le reste de l'Europe dans la difficulté alors Merkel va céder ce que les Patrons allemands accepteront : pas grand chose .

  • pierry5 le dimanche 17 aout 2014 à 07:11

    Ce ne sont pas les salaires allemands qui font tort à ses voisins européens mais l'euro dont elle a profité pleinement pour multiplier pratiquement par 4 ses excédents commerciaux par rapport à l'avant euro. Alors, pourquoi s'en priver.

  • s.thual le dimanche 17 aout 2014 à 02:14

    peuvent causer ,,,elle fera comme elle l entend !

  • Bchemena le dimanche 17 aout 2014 à 00:33

    c est un genre de super Tchatcher quoi ...