Bruxelles élargit son enquête sur l'acier chinois

le
0
    BRUXELLES, 13 mai (Reuters) - La Commission européenne a 
annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête sur des soupçons 
d'aides illégales accordées aux exportateurs chinois d'acier 
plat laminé à chaud. 
    Cette enquête s'ajoute à une autre, en cours, pour dumping 
présumé. Les deux procédures résultent de plaintes de la 
fédération europénne des sidérurgistes Eurofer. 
    L'exécutif européen a présenté le 15 mars une série de 
mesures visant l'acier chinois dont un mécanisme de protection 
censé se déclencher si les importations augmentent fortement, 
des droits anti-dumping plus lourds et un système d'imposition 
accélérée de droits punitifs pour les importations exagérément 
bon marché.   
    Les surcapacités chinoises actuelles dans l'acier sont 
estimées à 350 millions de tonnes annuelles alors que la 
production européenne est de 170 millions de tonnes. 
     
 
 (Philip Blenkisnop; Patrick Vignal pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant