Bruxelles critique le modèle de croissance allemand

le
0
Pour la première fois, la Commission européenne menace Berlin d'une «enquête», alors que les exédents allemands atteignent 7% du PIB en 2013. Un chiffre très élevé, qui a déjà fait réagir le Trésor américain.

Correspondant à Bruxelles,

L'Allemagne n'est plus l'élève modèle de la Commission européenne. Angela Merkel s'est fait taper sur les doigts à deux reprises pour sa politique d'exportation à tout prix, avec d'abord la perspective agitée à Bruxelles d'une «enquête» sur les excédents des comptes courants germaniques et, un peu plus tard, une intrusion inattendue de José Manuel Barroso dans les tractations gouvernementales en cours à Berlin.

La Commission, table sur un excédent de 7 % du PIB cette année des comptes courants de la République fédérale, - qui reflètent ses excédents commerciaux - après six années au-dessus de la barre des 6 %. Le chiffre - le plus élevé d'Europe après les Pays-Bas- peut faire des envieux, notamment en France...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant