Bruxelles annule les festivités du réveillon en raison de menaces

le
0
 (Actualisé avec contexte §4-5) 
    BRUXELLES, 30 décembre (Reuters) - Les autorités belges ont 
annoncé mercredi qu'elles annulaient le feu d'artifice et les 
festivités prévus à l'occasion du réveillon du Nouvel An à 
Bruxelles en raison de menaces terroristes. 
    Le parquet fédéral belge a annoncé mardi que deux individus 
soupçonnés de préparer des attentats à l'occasion des festivités 
de fin d'année dans la capitale belge avaient été arrêtés. 
    "Ensemble avec le ministère de l'Intérieur, nous avons 
décidé de ne pas organiser de célébrations jeudi soir", a 
déclaré Yvan Mayeur, le maire de Bruxelles, à la RTBF. 
    Les deux personnes arrêtées, qui doivent comparaître devant 
la justice jeudi, appartiennent aux Kamikaze Riders, un club de 
motards dont les membres sont en majorité originaires d'Afrique 
du Nord. 
    Bruxelles avait annulé le feu d'artifice du réveillon en 
2007 lorsqu'avait été déjouée une tentative pour faire évader le 
ressortissant tunisien Nizar Trabelsi, condamné pour un projet 
d'attentat contre une base militaire. 
         
 
 (Robert-Jan Bartunek; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant