Brusque poussée de fièvre en mer de Chine

le
0
Dans son différend territorial et énergétique avec Pékin, le Vietnam procède à des exercices militaires avec «tirs réels» et en appelle aux États-Unis.

Le pétrole ou le gaz et les questions de souveraineté mettent le feu à la mer de Chine méridionale. Le ton est sérieusement monté entre la Chine et le Vietnam ces derniers jours. Choisissant de montrer des muscles, Hanoï a procédé lundi à des «exercices militaires avec tirs réels» non loin des zones maritimes contestées.

La crise a commencé fin mai, quand le Vietnam a accusé Pékin d'avoir «violé» sa souveraineté lorsqu'un navire d'exploration de PetroVietnam, faisant des relevés sismiques, a été endommagé par des bateaux chinois de surveillance maritime. Un deuxième incident, très similaire, s'est produit jeudi dernier, quand - selon Hanoï - un bateau de pêche chinois a «intentionnellement percuté» et coupé les câbles d'exploration d'un autre navire du groupe public d'hydrocarbures vietnamien. Pékin a répliqué en accusant le bateau vietnamien d'avoir «mis en danger» la vie de pêcheurs chinois. À chaque fois, les accrochages ont eu lieu dans la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant