Bruno Le Roux : «il n'y aura pas de nouveaux impôts» durant le quinquennat

le
20
Bruno Le Roux : «il n'y aura pas de nouveaux impôts» durant le quinquennat
Bruno Le Roux : «il n'y aura pas de nouveaux impôts» durant le quinquennat

Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale a déclaré vendredi au micro de RTL qu'il «n'y aura pas de nouveaux impôts» jusqu'en 2017.

«C'est à l'Etat aujourd'hui d'aller vers la réduction des déficits en faisant en sorte que son train de vie soit diminué» a expliqué le député de Seine-Saint-Denis. «Nous menons aujourd'hui le redressement de la France sur tous les fronts et la fiscalité plus juste que nous avons bâtie» ne «doit plus être aujourd'hui le moyen essentiel» a-t-il ajouté.

Mardi c'était Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie qui allait dans ce sens. Sur France Inter il avait confié être «sensible à ce ras-le-bol fiscal» des Français, une position de plus en plus partagée dans les rangs socialistes.

L'annonce de Bruno Le Roux tombe au lendemain de l'annonce par le ministre de l'Ecologie Philippe Martin de la création d'une «taxe carbone». Interrogé sur cette incohérence, le chef de file des socialistes à l'Assemblée précise : «Ce n'est pas une fiscalité punitive, c'est quelque chose qui ne devra pas entraîner de recettes nouvelles mais qui devra changer des comportements». a-t-il détaillé durant la matinale de RTL.

A propos de la hausse de la TVA prévue pour 2014, elle avait «été annoncée» s'est défendu le député de Seine-Saint-Denis.

«Pas de défiscalisation des heures supplémentaires»

Pour le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, pas question de revoir la fiscalisation des heures supplémentaires pour les salaires les plus modestes. «Quand il y a une stratégie il faut s'y tenir [...] quand il y a des débats on ne peut pas toujours vouloir les remettre en discussion alors qu'ils ont été tranchés» a-t-il insisté.

Il s'agit pour lui de recadrer le porte parole du groupe qu'il préside. Ce dernier avait émis une réserve sur la suppression de cette disposition instaurée par Nicolas Sarkozy et abrogée par la gauche ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le samedi 24 aout 2013 à 10:10

    Ivrogne ! Serment d'ivrogne !

  • pichou59 le vendredi 23 aout 2013 à 12:47

    et la taxe diesel des globules vertes????

  • j.petitp le vendredi 23 aout 2013 à 12:27

    Il est vrai que lorsque l'on atteint 100% de prélèvements de ce que l'on gagne, il est difficile de faire plus.

  • mlaure13 le vendredi 23 aout 2013 à 12:26

    VRAIMENT...il y en a (beaucoup) qui feraient bien de fermer leur cla-que/mer-de...plutôt que raconter des Kho-nne-ries !!!...

  • laquitta le vendredi 23 aout 2013 à 11:49

    faut qu'il arrete la bibine celui la !

  • KAFKA016 le vendredi 23 aout 2013 à 11:42

    qui aura le courage de réduire de 10% les dépenses publiques (135Md) au lieu de racketter les gens qui bossent à 2500euros en moyenne!!

  • M2280901 le vendredi 23 aout 2013 à 11:23

    personne ne croit plus en ces racketteurs professionnels

  • M1049161 le vendredi 23 aout 2013 à 11:21

    Ils nous prennent vraiment pour des C....

  • fran4699 le vendredi 23 aout 2013 à 11:07

    Au niveau de l'état cela va peut être vrai (et encore) mais les impots locaux vont augmenter car les dotations de l'état vont être réduites

  • qsdfdsq le vendredi 23 aout 2013 à 11:02

    L'économie allemande en forme, les finances publiques dans le vert:AFP le 23/08/2013 à 10:43 Share on facebook Share on twitter More Sharing Services La statue du général prussien Hans Joachim von Zieten devant un centre commercial