Bruno Le Maire, "anti-système au sein de l'UMP"

le
0
Bruno Le Maire à la Mutualité, à Paris, mardi soir.
Bruno Le Maire à la Mutualité, à Paris, mardi soir.

Évidemment, il aurait pu choisir une autre salle. Évidemment, il aurait pu proposer son programme pour l'UMP sans démonter point par point celui de Nicolas Sarkozy. Il aurait pu... Mais, depuis que Bruno Le Maire est décrit par la presse comme "l'outsider" vivifiant de la compétition pour la présidence de l'UMP, l'homme hier si discret n'a plus qu'une idée en tête : s'inscrire en contre de son rival Sarkozy. Mais attention ! Pas question de ruer dans les brancards. Quand on s'appelle Le Maire, on s'oppose finement, finaudement même, en affichant toujours l'air angélique du type poli et au fond bien trop intelligent pour se perdre en invectives vulgaires.

C'est donc presque par obligation, selon les membres de son équipe, que Bruno Le Maire se retrouve ce mardi 4 novembre sur la scène de la Mutualité. Certes, les murs de la salle résonnent encore du discours prononcé par l'ancien président le soir de sa défaite le 6 mai 2012... Mais ne voyez pas dans le choix de ce lieu un quelconque message subliminal. Non, BLM ne signifie pas à la face du monde qu'il reprend le flambeau de la France laissé ici même deux ans plus tôt par le président déchu. "Nous savons ce que ça évoque", admet-on dans l'entourage de Le Maire, mais "Fillon aussi a fait un meeting là-bas en 2012 et il n'y a pas trente-six salles dans le 5e. Or, l'idée étant d'officialiser le soutien de la maire du 5e Florence Berthout, il n'était pas envisageable de changer de quartier."...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant