Bruno Iksil, "la baleine de Londres", a engagé un avocat à Paris

le
2

NEW YORK (Reuters) - Bruno Iksil, ancien salarié français de la banque JPMorgan au coeur d'une enquête officielle sur des pertes de trading de 5,8 milliards de dollars, s'est attaché les services d'un avocat français à Paris, a-t-on appris jeudi de sources proches de l'enquête.

Cet ancien trader basé en Grande-Bretagne est surnommé la "baleine de Londres" en raison de l'ampleur des positions qu'il prenait.

Les autorités fédérales américaines cherchent à savoir si Bruno Iksil, limogé en juillet, et ses supérieurs ont volontairement fourni une évaluation erronée de certaines de ces positions afin de masquer les pertes.

L'avocat français Jean-François Davené, du cabinet Wenner, a refusé de s'exprimer.

Bruno Iksil a en outre engagé des avocats à New York et à Washington, a-t-on appris de mêmes sources, qui ont requis l'anonymat.

Emily Flitter et David Henry, Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • attert le vendredi 24 aout 2012 à 09:51

    Greed(envie effrénée de posséder)+ orgueil démesuré + arrogance = traders. Ce n'est donc pas étonnant que certains "pètent" les plombs

  • JERIKAE2 le vendredi 24 aout 2012 à 08:26

    iksil;kerviel; decidement les traders francais ne sont pas doués